Archive de la catégorie ‘LES BROLS D’ EMMA’

Pensées nocturnes

Mardi 4 mars 2008

En pure perte, je cherchais dans le tumulte du monde, une accalmie;

Découragée, je me suis résignée à n’être pour moi-même qu’une simple amie.

Accoudée à l’unique fenêtre de mon logis, j’envie, les yeux secs, les couples sereins;

Demain, je prendrai mon sac et y enfouierai un morceau de ce pain amer

Que je mâcherai lentement, pour conserver un peu du goût des larmes

Histoire de me souvenir.

Je poursuis, entêtée, cet homme qui m’est apparu en rêve

Un jour.

J’espère au fond de mon être que c’est LUI…

Alors je resterai là, enfouie dans mon sein, pliée dans une malle à attendre qu’on m’emporte.

Dormir, dormir enfin. Partir en paillettes dans le vent.

En pure perte, je cherche dans le tumulte de ma vie, le trésor promis.

signature emma.jpg

Bonne soirée à tous.

 

EVENEMENT: OUVERTURE D’UN NOUVEAU BLOG…

Dimanche 27 mai 2007

Le musée miroiteur

Le blog entièrement consacré à l’univers plastique d’Emma

signatureprofil4.jpg

Emma crée l’évènement en ouvrant son petit musée personnel, inauguré le 26 avril 2007.

commemoration03.jpg

Portraits à l’encre et à l’acrylique, esquisses et exercices graphiques, collages multiples… se succèdent pour présenter une oeuvre en constante évolution.

cadredeformant01.jpg

Prochainement, le musée recevra une extension avec l’ouverture du tant attendu Cabinet de curiosités. Vous y trouverez pêle-mêle les objets qui peuplent l’imaginaire de l’artiste, de ses références livresques aux fragments ramassés au cours de ses promenades. Présentés volontairement de manière incohérente, ils viennent se présenter pour eux-mêmes.

Ouvert de l’aube au coucher du soleil, le musée expose de manière permanente des collections, régulièrement mises à jour.

Tarifs: gratuit pour les curieux et les enthousiastes, entrée sous conditions pour les groupes d’esthètes avertis, fermeture au public de sceptiques, d’aigris et des mous des genoux.

Visite guidée possible sur demande en contactant Emma sur: mamzellekitty@gmail.com

En l’absence de livre d’or, les espaces destinés aux commentaires, situés sous chaque article, attendent fébrilement vos encouragements et vos critiques constructives.

signature emma.jpg A bientôt…

Réflexions iufmesques 3: tout un langage…

Mardi 21 novembre 2006

 

Un prof d’IUFM commentant la production graphique d’un étudiant de 1ère année d’arts plastiques:

- »Vous savez de toute façon faire abstraction de l’écart de votre représentation au regard des ressemblances entre la gestualité des formes et les nuances du cernage des aplats; en d’autres mots, vous réagissez complètement à la variation du temps dans votre composition sachant que la cohérence du format touche au plus près les bords de votre cadre et que la série incluse dans votre dynamique et votre contraste de tons dans votre espace sont mis en tension avec la présentation de votre support figuratif. Ceci révèle non seulement du recouvrement mais aussi de la réserve dans la touche sérielle.

-Oui, bien sûr », répond l’étudiant perplexe, qui pensait simplement que son travail de dessin tenait compte du sujet donné…

signature emma.jpg

Réflexions iufmesques 2

Mardi 21 novembre 2006

Certains l’auront peut-être remarqué, je développe en ce moment une forme rarissime de formatagite aiguë. Qu’est-ce donc que cette bête curieuse?

Il s’agit d’une forme de contagion très peu étudiée par nos amis en blouse blanche, qui se développe chez les individus suivant dans un but professionnel des formations à concours. Elle se caractérise par des accès de cynisme, d’humour noir et de révolte névrotique faisant alterner des passages de grand abattement, de rires hystériques, de paroles incohérentes et de migraines. Elle explique notamment pourquoi les patients se parlent à eux-mêmes sans arrêt, sont couverts de boutons gênants, ne se nourrissent que de chocolat et développent un amour indécent pour tout ce qui leur est étranger d’ordinaire : l’hypocrisie, l’égoïsme et la critique facile. Elle touche surtout les personnes sensibles qui résistent sans comprendre à toute forme de rééducation du langage et du comportement.

Il n’existe à cette date que peu de remède malheureusement. Mais, suivie de près par la médecine du coeur, je me suis proposée comme cobaye afin que cesse un jour pour des milliers de bonnes âmes cette forme allergique au formatage intellectuel. Parmi les solutions préconisées, il y a celles-ci, toutes plus généreuses les unes que les autres:

- dormir en cours;

- poser des questions hors-sujet;

- ou continuer à poser des questions tout simplement;

-faire les exercices sur des feuilles déjà utilisées et se défendre de toute radinerie en disant que les feuilles très chères seront achetées une fois le concours obtenu;

-parler dans le plus grand secret une langue archaïque c’est-à-dire celle pratiquée dans la vie de tous les jours;

-avoir autant de couleurs de cheveux que d’humeurs du jour;

-participer à des évènements culturels sans intérêt comme le cinéma, les concerts…;

- travailler surtout pendant les vacances;

-écrire des pensées philosophiques sur un blog de manière anonyme;

-enfin, développer tout un tas de projets personnels guidés arbitrairement par un plaisir personnel.

Voilà pour les premiers soins que j’essaie, confiante, de suivre dans l’espoir de ne pas y laisser ma peau à cette préparation. Mais, me direz-vous, pourquoi continuer?

Autre trait de caractère de cette maladie: une fâcheuse tendance à être profondément paradoxal sans s’en rendre compte, poussant par exemple, à espérer secrètement réussir très vite ce concours tout en affectant une sorte de détachement auquel personne ne croit…

imgp32161.jpg

Bien à vous.

signature emma.jpg

Réflexions amoureuses 11

Mardi 21 novembre 2006

 

 

imgp32151.jpg

Heureusement qu’en amour, on peut se chercher des poux, se chamailler, se traiter de tous les noms, s’envoyer des assiettes en pleine tronche, ne pas se donner des nouvelles pendant des jours et revenir un soir mettre les pieds sous la table comme si de rien n’était, sinon, qu’est-ce qu’on se ferait chier!

signature emma.jpg

Réflexions iufmesques 1

Lundi 6 novembre 2006

 

sanstitre1.jpg

 

Questions cruciales:

Cette production relève-t-elle de la picturalité ou du graphique?

Plus, précisément s’agit-il d’une oeuvre graphique ou picturale?

Bien plus, de ce travail émerge-t-il la conscience d’une picturalité graphique? ou plutôt illustre-t-il un graphisme pictural?

 

En bref, de la poule ou de l’oeuf, on ne s’est toujours pas prononcé…

 

 signature emma.jpg

Réflexions amoureuses 10

Lundi 4 septembre 2006

L’Amour saisit au moment où l’on s’y attend le moins.

Du coup, on le confond souvent avec la tachycardie, l’asthme
ou les allergies au soleil.

Et pourtant…

Auguste-Macke-Leute-am-Blauen-See--1913-83646.jpg

« Au bord du lac bleu » (Auguste Macke,1913)

signature emma.jpg

Réflexions amoureuses 9

Samedi 2 septembre 2006

baiser.jpg

La Religion promet l’accès à l’illumination ou le paradis, après la vie.
L’Amour ne promet rien. Il est le paradis.
signature emma.jpg

Réflexions amoureuses 8

Samedi 19 août 2006
« Il y a des êtres dont le rayonnement vous éclaire et
vous aide à prendre conscience de votre propre Moi. »
(Henry Troyat)
drapedreclining1.jpg
Femme couchée à la draperie (Henry Moore, 1957-1958)
signature emma.jpg

Réflexions amoureuses 7

Vendredi 18 août 2006

Il ne devrait y avoir ni en amitié ni en amour de place pour la politesse.

505.jpg
« Marzella » (E.L. Kirchner, 1909-1910)

123