Archive de la catégorie ‘REVUES A L’OEIL’

Des revues d’Art destinées aux enfants et à leurs parents !

Samedi 15 juillet 2006

J‘avais envie de vous parler de trois revues qui parlent d’art aux enfants: « Mona« , « Dada« , et « Le petit léonard« .

Attention, elles ne présentent pas de travaux manuels sous forme de fiches, genre comment faire « un joli coffre à bijoux avec une boîte à oeufs » ou « un superbe collier avec alternance de nouilles, de lentilles et d’haricots rouges » (sans commentaire!)
Elles comportent en effet un véritable sommaire, avec des articles sur un mouvement artistique ou une pratique singulière par exemple, ou traitant de la vie d’un artiste au travers de certaines de ses oeuvres ou encore d’une exposition en cours… bref une certaine actualité artistique pour les enfants curieux ou en passe de le devenir…

Elles proposent également des activités ludiques permettant aux enfants d’essayer certaines techniques picturales, graphiques ou photographiques… sans compter la récurrente analyse de tableau accompagnée de jeux qui aident l’enfant à rentrer dans une image par ses différents codes.

Enfin, ces revues richement illustrées sont plutôt claires, les mots difficiles étant expliqués dans un lexique en fin de revue.

Malheureusement, elles ne se trouvent pas partout; allez donc voir en bibliothèques car elles sont en général prises par abonnement par ces établissements.

Sans titre-251.jpg

« Mona: l’art pour les 7-11 ans » est éditée par Millénaire. Cette revue mensuelle allie aux articles de fond des reproductions d’oeuvres d’art, des photographies d’artistes et de la bande dessinée. A côté d’analyses très faciles à lire, il y a des jeux liés aux thématiques du mois. Dès le sommaire, il y a un parti pris défendu: l’enfant est en position de lecteur actif.

C’est une revue agréable pour commencer à s’intéresser à l’art. Elle utilise dans sa présentation différents codes de rédaction appartenant à la publicité, à la bande dessinée et évidemment au journalisme. Elle utilise à foison le changement de typographie, de couleur de police et de style. Tout est fait pour rendre la lecture simple et rapide.

Sans titre-101.jpg

« Le petit Leonard : le magazine d’initiation à l’art » est elle éditée par Faton. Bien qu’elle utilise certrains codes de la précédente (typographie, style et couleur de polices variés), elle ressemble d’avantage à une revue pour les grands enfants par la longueur et la précision documentaire de ses articles. Les analyses d’oeuvres sont en effet plus poussées et le vocabulaire plus complexe.

Mensuelle également, elle comporte des rubriques assez proches mais propose à chaque numéro un éclairage particulier sur un thème. Par exemple, en juin, « Le petit Léonard » s’est intéressé à l’exposition sur le « futurisme » qui s’est tenue dans les galeries du Grand Palais à Paris, jusqu’au 3 juillet 2006.

Sans titre-82.jpg

Le mensuel « Dada » est édité par Mango et est un plus cher que les autres, sa présentation étant plus luxueuse. Il ne s’adresse pas forcément au même public car ses articles sont souvent trop pointus pour les plus jeunes et demande pour s’amuser à expérimenter, des compétences psychomotrices et intellectuelles très développées. De plus, elle a recours souvent à des figures de style plus dirigées vers les enfants de 9-14 ans. Mais bon, tout dépent évidemment de l’ouverture culturelle de l’enfant et de sa maturité. Heureusement qu’il n’y pas de limite d’âge indiquée sur la couverture!

« Dada » c’est aussi une publication de livres consacrés à des artistes ou à un collectif d’artistes avec textes, documents d’archives, reproductions d’oeuvres et un remarquable travail d’illustration. On y rencontre des poètes, des écrivains, des personnages historiques notamment…

Pour d’autres infos sur ces revues, allez voir:

http://www.monamag.com

http://www.lepetitleonard.com

http://www.editions-mango.com

signature emma.jpg

La revue Azart

Vendredi 16 juin 2006

azart1.jpg

Sans titre-20.jpg

J’ai découvert un jour par hasard une revue essentiellement consacrée à la peinture. Son nom AZART, sous-titrée « le magazine international de la Peinture ».
Ce très beau bimestriel est un outil idéal pour suivre l’actualité des galeries d’art nationales. D’une présentation soignée tout à fait de mise, elle propose également des critiques d’expositions actuelles qu’ils s’agisse d’art moderne, d’art contemporain ou d’art dit « classique ». Les articles sont rédigés dans une langue simple mais pas simpliste.

Elle fait la part belle aux démarches artistiques du moment et invite à contempler la peinture sans fioriture, grâce à des reproductions de grande qualité. On regrette peut-être la présentation en double page.
Plus ouverte que d’autres sur le plan de ses choix esthétiques, cette revue informe des toutes les manifestations liées à la peinture : salons, foires, portes ouvertes… à Paris comme ailleurs.
Elle n’oublie pas les bibliophiles en consacrant ses dernieres pages à des conseils de lectures dans lesquelles on trouve indiféremment des catalogues d’expositions, des ouvrages théoriques sur l’art, des essais et des biographies ainsi que des livres destinés aux plus jeunes. Et oh, bohneur, il y en a pour toutes les bourses!

Il a enfin l’avantage de ne coûter que 9,90 Euros et ne comporter que très peu de publicités parasites. De quoi se délecter sans mesure de peinture, et encore de peinture…

Le dernier n° présente notamment la première grande rétrospective de l’oeuvre de la troublante Tamara de Lempicka, peintre figurative des années 30. Elle est organisée par le très élégant musée des années 30 à Boulogne-Billancourt et se termine le 16 juillet 2006.

Il évoque également l’exposition « L’aventure de l’art italien ou Italia nova », proposée par les Galeries nationales du Grand Palais jusqu’au 3 juillet. Un article lui sera prochainement consacré.

signature emma.jpg