4 mains et 2 bouches autour du film JCVD

29 juin 2008

Et pour commencer un petit FanArt de l’affiche de ce film par Thomas :

jcvd.jpg

Discussion entre Emma & Thomas autour de JCVD le film de Mabrouk El Mechri sorti le 04 juin 2008 :

topthomas.jpg Alors?

topemma.jpg Eh bien, C’est une belle surprise.

topthomas.jpgPourquoi ? Qu’est-ce qui t’a surprise?

topemma.jpgC’est le personnage de Jean-Claude Van Damme jouant JCVD. J’étais habituée à voir Van Damme dans un tout autre registre, tu sais, les films de gros bras, castagne et cie. Et là, bah…

topthomas.jpgSortie de la performance de l’acteur, qu’est-ce que tu penses du film ?

topemma.jpg J’ai aimé plein de choses.

topthomas.jpg Ah oui, lesquelles?

topemma.jpgL’ambiance générale, les couleurs un peu tristes, la dégaine de l’acteur Zinedine Soualem par exemple… Il m’a bien faite marrer avec ses cheveux longs et ses airs de méchant prêt à tout. Et puis, il y a des moments vraiment chouettes, comme la discussion décalée avec la chauffeuse de taxi ou le monologue de JCVD. Ce moment était particulièrement touchant, parce que j’y ai vu un Van Damme généreux et vrai… Et toi, qu’as-tu pensé du film?

topthomas.jpg Un peu comme toi! Il y a pas mal de choses qui m’ont touché : Je trouve extraordinaire qu’ un acteur comme Van Damme (avec son passif et ses problèmes personnels) ait le courage de se mettre en danger dans un tel film. A mon sens, on ne sait plus où est la réalité et où est la fiction. Ca tient du tour de force. De plus, pour un acteur vieillissant spécialiste des films de karaté et malgré le fait d’avoir fait des apparitions dans d’autres films (comédies, ex: Narco), c’est assez surprenant de voir un film avec Van Damme sans karaté. D’ailleurs, il me semble que les « puristes intégristes » de l’acteur n’adhèreront pas à ce film. Je pense que c’est un film dirigé vers un public qui aime le cinéma de genre, car c’est une vraie oeuvre intimiste que nous offre le réalisateur. Cette collaboration est d’autant plus intéressante que Van Damme n’est en rien l’instigateur du projet. On sent une belle osmose entre le réalisateur et l’acteur. Van Damme nous a montré un jeu inédit dans son ciné, une vraie performance humaine, pleine de sensibilité et de fragilité.

topemma.jpg La mise en scène est riche de petites trouvailles, n’est-ce pas?
topthomas.jpgTout à fait, ce film fait preuve de beaucoup d’ingéniosité dans sa réalisation. Tout d’abord, en chapitrant le film avec des phrases typiquement aware. Ou encore, en faisant sauter volontairement le film, ou en brouillant l’image au moment du dénouement de l’histoire, comme une vieille bobine nous en offrant deux fins possibles… On pourrait également parler de la photo du film qui renvoie à un cinéma américain typique des années 70. D’ailleurs, ce film est pratiquement dénoué de couleurs (sans être un film noir et blanc.) Mais, une des idées les plus fortes et les plus ingénieuses est le moment où la caméra fait sortir du cadre du décor l’acteur en l’élevant dans la lumière des projecteurs, pour un monologue poignant de vérité (un peu comme si Van Damme faisait une parenthèse dans le film.)

topemma.jpgQuelque chose me vient, c’est le côté très humain de ce film, je veux dire qu’il met en scène des gens ordinaires se sentant très proches de JCVD. Quant à lui, il se comporte très naturellement avec les personnes qu’il rencontre, alors qu’il est reçu comme un véritable héros national. On découvre une star, qui accepte spontanément d’être photographiée par ses fans, ou qui, comme Monsieur tout le monde, se rend à la poste pour tirer du cash, qui s’excuse, qui est fatigué, dépassé par les évènements, inquiet… Il m’a fait l’impression d’être un homme simple, loin de l’image lisse et dorée de la star hollywoodienne… En fait, dans le film, JCVD est la star qu’on inviterait volontiers à sa table pour déjeuner et qui l’accepterait très probablement.

topthomas.jpgC’est vrai. Cet aspect est renforcé par le jeu de certains acteurs comme François Damiens (un acteur très présent dans les cinés belge et français en ce moment) dans le rôle du commissaire; quand il découvre que le preneur d’otages de la poste n’est autre que JCVD, il fait preuve de beaucoup de sympathie, n’hésitant pas à le tutoyer (ce qui est totalement surréaliste de la part d’un policier dans une situation de crise comme une prise d’otages); ou encore l’attitude du faux gardien de banque, fan jusque-boutiste de JCVD et qui, par l’intermédiaire de ce personnage interprété par l’excellent Karim Belkhadra, procure quelques moments très drôles du film, telle la scène où il essaie d’imiter son idole… Et le mot de la fin?

topemma.jpgJustement! La fin est un peu raide mais ne me surprend pas trop. Pas de happy end, quand la fiction rejoint la réalité… Espérons que ce film donnera l’envie à Van Damme de se tourner vers des films plus intimistes ou des comédies typiques du cinéma belge.

topthomas.jpgEt en parlant de cinéma belge, nous vous recommandons d’aller voir de toute urgence le dernier film de Bouli Lanners : Eldorado.

 

http://www.dailymotion.com/video/x56xo0

Cé la fêté dé la mouziké !

21 juin 2008

fetedelamusique.jpg

 

Allez en sarabandes d’ hystériques chanter faux, rire gras, danser sans grâce,

et surtout soûlez-vous honteusement…

Bonne fête à tous !

 

signature emma.jpg

Pensées nocturnes

4 mars 2008

En pure perte, je cherchais dans le tumulte du monde, une accalmie;

Découragée, je me suis résignée à n’être pour moi-même qu’une simple amie.

Accoudée à l’unique fenêtre de mon logis, j’envie, les yeux secs, les couples sereins;

Demain, je prendrai mon sac et y enfouierai un morceau de ce pain amer

Que je mâcherai lentement, pour conserver un peu du goût des larmes

Histoire de me souvenir.

Je poursuis, entêtée, cet homme qui m’est apparu en rêve

Un jour.

J’espère au fond de mon être que c’est LUI…

Alors je resterai là, enfouie dans mon sein, pliée dans une malle à attendre qu’on m’emporte.

Dormir, dormir enfin. Partir en paillettes dans le vent.

En pure perte, je cherche dans le tumulte de ma vie, le trésor promis.

signature emma.jpg

Bonne soirée à tous.

 

Le petit greffier se fait pas chier (âmes sensibles, passez votre chemin!)

26 février 2008

Regardez-moi cette grosse feignasse, cette vieille pelure avachie sur mon sofa.

Et ça vous laisse des poils partout, d’quoi en fabriquer un nouveau, tiens! Et ça vous regarde sournoisement de travers, l’air supérieur. Qu’est-ce qui peut y voir celui-là, s’donne un genre, voilà!

 

Mais observez ces simagrées. Et que je me roule par terre pour avoir des caresses et que je vous crache dessus quand j’en veux pas. Et que je vous plante les griffes dans la cuisse pour pouvoir monter sur les genoux, en arborant une tronche tout mignonne…

 

Et le voilà reparti, à la conquête de mes rideaux, des rideaux que j’ai dû raccourcir de 50 bons centimètres, histoire de le décourager. Il s’est quand même débrouillé pour s’y agripper et avec son poids, il m’a arraché la tringle de la porte-fenêtre. Obligé de racheter des vieux rideaux pourraves . Sans blague! Y m’ont presque payé au magasin pour les en débarrasser, tellement qu’ y sont moches et vilains, ces rideaux. Zut, c’est qu’y vous oblige à vivre mal décoré…

 

Bon, pourquoi, qu’y r’nifle sa mangeoire, maintenant va faire le difficile. C’est vrai qu’ça respire pas le traiteur mais ceux qui font ça, y savent que c’est bon, z’ont forcément goûté! J’te donne une crevette, là! Ah, il est tout frétillant de la queue. Il vous sucerait les doigts jusqu’au sang. Ca fait vraiment plaisir à voir, un si bon appétit, j’ai pas intérêt à oublier d’l'nourrir!

 

C’est bien mon gros, bien dans la litière. Ah, mais qu’est-ce qui refoule comme ça? L’a mangé du rat crevé. Et puis, baille dans la direction du vent, pue des crocs, l’animal! Voyons, qu’est ce qui m’a fait! Merde, l’a vomi tout le gras des croquettes juste à côté de la porte .. Mais qu’est-ce qu’y fait? C’est comme si qu’y grattait frénétiquement comme un frénétique autour de la litière, dois chercher un truc, le frénétique!

 

Non, tu rentres pas! Faudrait pas qu’y t’prenne l’envie de prendre mon lit pour une litière grand format. Non, tu sors pas! J’ fais le ménage! Mais, pige rien ce chat! Bon, où qu’il est encore, à traîner, alors que je m’échine à garder cette maison propre, pourrait m’aider à passer l’aspirateur, pense qu’à ses poils!

 

….Quelle heure est-il donc? Aïe, deux heures du matin… C’est quoi ce bruit bizarre, on dirait le glou glou de la tuyauterie?… Oh, c’est toi qui miaule à la lune? T’as vu l’heure qu’il est? Non, je te caresse pas! Non, tu dors pas dans le lit! Oui, tu commences à me faire c…

Coucou le petit minou qui ronfle tranquillement sur mon sofa, vient voir, regarde la souris, regarde la boule de papier, regarde la balle bondissante, regarde le fil de laine, regarde le sac en papier, regarde le morceau de carton, regarde, regarde… Alors…. comment tu t’sens l’ami? Cerné des yeux…Hum!

 

Combien de fois t’ai-je dit de NE PAS RENTRER DANS LA SALLE DE BAIN!! Faut-il qu’il soit bouché de la compréhension celui-là. Ah, tu veux rentrer quand même, viens par là, que je te lisse le poils au savon à la lavande… Le pleutre! Il s’enfuit.

 

Coucou le minou… C’est pour qui la vodka sur la truffe… Tiens! Et la prochaine fois, tu tourneras huit fois ta langue dans ta gueule avant de miauler quand je mange devant mon émission de télé-réalité. Faut s’faire respecter. Non mais!

 

Bon, bah, personne ne veut te garder. Comment je fais moi… Tu sais, un mois à Boulogne- Billancourt, tu vas pas supporter, mon vieux. L’air est moite et les gens méchants, ça va te chagriner. Vaut mieux que je te laisse. Tu t’feras bien des copains dans la cité. Y’a tout ce dont tu as besoin dans local à ordures , tu t’rappelles, je t’y ai amené la semaine dernière. Et puis n’oublie pas, si quelqu’un veut te ramener chez lui, range tes griffes et essaie de comprendre ce qu’on te dit… Essaie de passer pour un bien élevé, j’me suis pas fais chier pour rien…

Bah, voilà qu’y miaule de tristesse, tu voudrais pas me gâcher ma détente quand même, ingrat!!

Note de l’auteur: ces douces réflexions ont été écrites sous la contrainte et ne visent aucun animal en particulier. D’ailleurs, aucun animal n’a été mal traité pendant la rédaction de cet article (après, j’dis pas.)

signature emma.jpg

 

 

 

Sacré Christian Voltz !*

26 février 2008

imgp4328.jpg

LOvaleNoir dans le bric-à-brac de Christian Voltz*

Christian Voltz est auteur-illustrateur de livres pour enfants. Mais il est aussi graveur et sculpteur. Il travaille les métaux et récupère plein de trucs et de trocs pour composer des univers minimalistes et originaux dans lesquels évoluent des personnages attachants.

fortblanche2.jpg fortblanche1.jpg

Le lièvre, Madelaine, Le chat et M. José

(Une forêt blanche et noire, éd. du Seuil, 2006)

Parmi les nombreux livres qu’il a écrits, il a notamment fait éditer une série de petits albums carrés pour les enfants curieux aux éditions du Rouergue. Il y raconte des histoires simples et délicieusement insolites, de rencontres, de jardinage, de boulot enquiquinant…dont les fins sont toujours surprenantes.

lacaresse1.jpg lacaresse2.jpg

La caresse du Papillon (Le Rouergue, 2005)

Chaque page semble organisée comme une petite séquence de cinéma: l’illustration en pleine page permet aux décors de se déployer et à l’oeil gourmand d’en profiter à son aise. Les personnages y vivent leurs aventures en toute liberté.

unaigledans1.jpg Un aigle dans le dos (Le Rouergue, 2001)

Il y a toujours des jeux sur la typographie: elle change de taille ou de couleur en fonction des situations. Elle interpelle le regard et donne envie de lire à voix haute pour satisfaire une envie irrésistible de jouer ce qui est dit. Il y a comme une sorte d’excitation intérieure à voir les lettres se mouvoir …

patates1.jpg patates2.jpg

Patates (Le Rouergue, 2000)

Avec à peu près n’importe quoi, C. Voltz est capable de créer un personnage expressif, un paysage réaliste, un intérieur domestique cosy… L’auteur détourne, retourne et assemble avec fantaisie et pertinence.

vousvoulezrire1.jpg Vous voulez rire ? (Le Rouergue, 2006)

Mon album « coup de coeur » reste indéniablement « La souris et le voleur » paru aux éditions Didier jeunesse: en faisant son ménage, une souris trouve un sou. Avec ce sou, elle va acheter un morceau de viande dont elle mange la moitié au dîner. Elle laisse l’autre moitié pour demain. Mais dans la nuit, un voleur lui vole son repas… L’histoire racontée par le poète-conteur Jihad Darwiche est une adaptation d’un conte issu de la tradition orale libanaise, pleine d’humour et de …suspense. Le bric-à-brac de C. Voltz vient l’ illustrer avec la même drôlerie. Sentez le souci du détail, observez l’expressivité des personnages et du texte imprimé, remarquez enfin la recherche du motif.

lasouris.jpg

La souris et le voleur (Didier jeunesse, 2002)

Tiens en parlant du motif, les décors de C. Voltz semblent réalistes jusqu’à leur texture très bien rendue par la photographie de Jean-Louis Hess : vous admirerez les papiers peints vieillots de la maison de la souris dans « La souris et le voleur« , la coloration des métaux et les effets terre craquelée dans « Stromboli« , la moquette, les rideaux, le canapé… dans « Un aigle dans le dos » … Il porte également un souci particulier au détail. A la manière des maisons de poupées, il recrée des intérieurs familiers. Allez voir d’ailleurs « Comme chaque matin« : derrière chaque détail (porte, lit, rasoir, penderie…), on sent l’auteur au travail, un travail patient, soigné et magique…

Comme chaque matin (Le Rouergue, 1998 ) comme1.jpg

Enfin, C. Voltz parvient dans des décors quasi plats à donner corps à tout ce petit monde…

Simplement jubilatoire.

Pour des infos indiscrètes sur l’auteur, allez surfer :

Sur le site de l’auteur

Sur l’un des sites spécialisés en littérature jeunesse, pour des critiques sur ses albums

Petite info (à confirmer), j’ai appris il y a quelques jours qu’une exposition de certains de ses travaux était prévue dans certaines villes de la Seine-Saint-Denis. Ouvrons l’oeil!

sacrsandwich.jpg

Sacré sandwich (Pastel, Ecole des loisirs, 2006)

*Mise en scène d’Emma et Tom, photographie de Tom.

 

* A l’origine sur le blog Emma, le Musée Miroiteur.

Un mois de janvier sous le signe de tous les possibles…

27 janvier 2008

…. Avec Pinocchio*

pinocchio2.jpg

Feutres et encres sur fond acrylique – 18 x 24 cm

*personnage créé par le romancier Carlo Collodi en 1883.

MEILLEURS VOEUX A TOUS NOS LECTEURS ET…

14 janvier 2008

voeuxemmaetthomas.gif

Un mois de décembre avec Wong-Kar-Wai

1 décembre 2007

detournementhematomedcembre.jpg

La grève… et après?

18 octobre 2007

coupdgueulecin.jpg

Et c’est reparti pour un tour! Encore un de ces jours noirs qui vous font regretter de dépendre des TRANSPORTS PUBLICS pour aller travailler! Encore un de ces jours qui vous font haïr tous ces privilégiés qui veulent défendre leurs ACQUIS SOCIAUX en prenant tout le monde en otage, usagers et non-usagers! Encore un jour où le taux de pollution va s’élever grâce à l’action d’égoïstes irresponsables et réactionnaires!

La grève est peut-être un droit, mais travailler en est un autre! Pour ma part, je travaille dans le privé, ce qui ne veut pas dire m’sieurs dames des Services publics que je dois être privé de moyens de transport, ou privé de travail, pire de salaire à cause de vous! Il faudra bien qu’un jour les transports publics comme la SNCF et la RATP nous expliquent pourquoi ils n’arrivent pas à faire grève sans interrompre le trafic! EDF est aussi en grève aujourd’hui et on n’a jamais vu son personnel couper le courant pour autant que je sache!

De plus, en tentant de me rendre à mon travail ce matin, j’ai pu constater le peu de respect qu’accorde la RATP à ses usagers : aucune information précise au niveau des bus lorsque vous êtes à un arrêt (ah mais si, j’oubliais, un petit message vous propose de dépenser 0,34 €/minute pour obtenir enfin une information!), sans oublier des attentes de métros fantômes aléatoires,…

Pour tout cela je dis MERCI LES SERVICES PUBLICS DE L’ATTENTION QUE VOUS PORTEZ A CEUX QUI LES PAIENT, VOS RETRAITES! Je pense que le gouvernement et les entreprises publiques croient que les Français « moyens » sont pétés de thunes! Je m’explique : que reste t-il comme solution à ceux qui doivent impérativement se rendre sur leur lieu de travail? le taxi! Connaissez-vous le prix d’une course en taxi, sachant que le trafic va être perturbé toute la journée? Non, en tout cas, ce n’est ni le gouvernement ni la RATP qui vous rembourseront la course, à mon avis! Donc, faite le calcul si la grève persiste plusieurs jours, non seulement vous avez raqué une carte orange très chère et qui ne vous sert à rien, mais en plus vous devez ajouter le prix du taxi à votre budget. Sympa comme perspective, non? En cela, je voudrais faire une proposition à tous mes lecteurs parisiens et banlieusards : POURQUOI NE PAS PAYER LES TRANSPORTS PUBLICS PENDANT UNE SEMAINE, VOIRE PLUS S’IL LE FAUT? Car après tout, les transports publics ne se gênent pas pour augmenter leurs tarifs tous les ans et lorsque vous payez un abonnement, aucun remboursement n’est prévu en cas de grève! Et temps qu’à nous prendre pour des cons autant finir par agir comme des cons, ça n’est que justice! Si certains sont intéressés par ce projet, je propose d’entamer un p’tit débat là-dessus et de mettre en place la promotion d’une telle journée!

Maintenant pour le cas des râleurs privilégiés du service public, il faudrait peut-être évoluer à un moment donné! J’en entends geindre sur leur retraite et leurs conditions de travail, mais croyez-vous que ceux qui travaillent dans le privé soient mieux lotis? A travail égal du public au privé, il y a d’énormes différences! Du salaire à la retraite, ça n’a rien à voir! Pourquoi cette injustice devrait-elle perdurer encore plus longtemps? Certains travailleurs du privé travaillent avec moins d’avantages que vous. Alors, cessez de bramer votre colère car vous êtes mal placés pour vous plaindre! S’ il y en a qui doivent se plaindre, ce sont bien les travailleurs du privé, hors c’est ceux qui se mettent le moins en grève!

Notre époque a changé, les acquis sociaux doivent disparaitre et l’égalité revenir pour tous! Il faudrait peut être se rendre compte que notre société doit évoluer au prix de certains sacrifices (mis à part notre système de Sécurité sociale!) Nous ne sommes plus au XXième siècle mais bien au XXIième siècle, alors apprenons à nous adapter à cette nouvelle ère plutôt que de vivre dans un passé révolu!

En outre et pour conclure, il y a des décisions gouvernementales bien plus inquiétantes que le régime des retraites du Service public et qui provoquent moins de réactions chez la population! Le contrôle ADN me semble être bien plus alarmant pour le futur et l’image de la France…

toma bonjour chez vous.jpg

 

Ca m’énerve!

14 octobre 2007

Bon, ça y est, me voilà repartie pour piquer une gueulante. D’aucun oseront peut-être me traiter de tous les noms. Qu’importe, il faut que je m’exprime.

Je vous raconte: je me lance dans la fabrication de feuilles de papier. Pour faire ma pâte, j’ai besoin notamment d’un mixer. Je décide d’aller au C…. du coin pour en acheter un pas trop cher. Pas besoin d’un robot hyper mode pour broyer du papier. J’opte pour un appareil S… car c’est une marque en qui j’ai confiance. Je regarde le prix. Bon, c’est un peu cher pour l’usage, mais je finis par le prendre. J’en ai un besoin urgent, mon papier nage dans ma bassine en bois super tendance depuis 4 heures!

J’arrive à la caisse. Et, évidemment, je commence à m’impatienter, la caissière estime qu’il faut raconter sa vie à tous ses clients. Mais, qui est-ce que ça intéresse, on se le demande !! Enfin, arrive mon tour. Je me compose un visage aimable qui disparaît aussitôt à l’annonce du prix. Attention, je ne suis pas du genre à faire un scandale pour 1 euros de plus, mais c’est pour le principe. La caissière m’annonce une taxe supplémentaire. Quand je suis énervée ou surprise, je deviens subitement sourde. Donc, je lui demande de m’expliquer à quoi correspond la surtaxe. Elle répond tout sourire « mais c’est l’éco-taxe, voyons c’est partout pareil!! » .. Je la regarde interloquée et j’éclate d’un rire inquiet : « Quoi! Mais de quoi parlez-vous? C’est quoi l’éco-taxe!« . La caissière prend son air d’instit’ et me dit: « c‘est pour l’écologie. C’est pas le magasin qui a décidé ça, c’est l’Etat!….. » Je la regarde l’air narquois, je me saisis de mon mixer et m’en vais le ranger à sa place… tout en m’interrogeant sur le problème qui m’apparait soudain: est-ce normal que le prix affiché en rayon n’intègre pas cette surtaxe et que ce soit à la caisse qu’on apprend la mauvaise nouvelle?

Je reviens et lui demande si elle a vu sensiblement son salaire augmenter depuis qu’il faut payer cette éco-taxe. Comment se débrouille-t-elle au quotidien alors que le prix des produits de base poursuit tranquillement son ascension, que les charges locatives s’envolent sans amélioration notable des conditions de vie en HLM, qu’il faut payer un petit plus quand on va se faire soigner… et qu’elle doit s’endetter chez trois maisons de crédit pour s’offrir la vie inutile dont parlent les médias?

Je poursuis en lui demandant à quoi sert la T.V.A, les impôts payés par ceux qui possèdent le moins d’argent, normal… Je suis naïve, je croyais que tout cela servait déjà à notamment préserver le patrimoine naturel français. Pour finir, je m’effraie toute seule à l’idée que le Ministère de l’Environnement a dû mettre la clé sous la porte faute de financements possibles de toutes ces actions d’envergures, genre…. voyons genre quoi? C’est curieux, là je fais une digression, je n’ai pas vu à quel moment, a été votée par exemple la surtaxe pour participer à l’ inutile enrayement de la dette des Tiers-mondes… Ce qui est bien c’est de savoir, qu’avec le temps on n’aura moins d’argent pour vivre mais qu’en contre-partie on vivra sur une planète préservée!!! Ca fait du bien au ventre.

En fait, ce qui m’énerve le plus, c’est cette sorte d’ apathie. Qui peut prouver que toutes ces petite surtaxes vont bien aller dans une caisse pour financer la préservation de la planète. Dire que c’est « l’Etat qui décide » ne suffit plus à légitimer ce genre d’actions, bien au contraire. On voit tous les jours des exemples de politiques au sourire dentifrice, enculer des milliers de Français en se payant logements, vacances, retraites et prisons dorées. avec les surtaxes… les mêmes qui sont payés à s’en mettre plein les fouilles à la barbe de tous, jamais inquiétés par la Justice, cette prostituée, toujours prête à se fourvoyer dans d’odieux arrangements…. Pratique.

Voilà, j’avoue que cela reste très incohérent. Il faudrait que je me renseigne pour savoir comment est calculée cette nouvelle taxe, où elle va, qui en bénéficie…. Mais cela ne devrait il pas être affichée dans tous les magasins comme le « Interdit de fumer »? Il pourrait y avoir en effet des panneaux « Autorisation de vous sucer jusqu à la moelle, mais c’est pour l’écologie!!! »

Qu’en pensez-vous?

Toute action gouvernementale qui me paraissait justifiée il y a quelques années, … me parait aujourd’hui suspecte quand je regarde la course de la vie quotidienne, le regard des passants… Là où je devrais dire « Mais c’est évident, je paie », je HURLE.

Beaucoup de prélèvements de petites sommes de tous côtés et pas de récompenses ici-bas dans le fleuve qui m’emporte…

Peut-être que je deviens parano?…

signature emma.jpg

 

12345...19